Vous êtes ici : Accueil université > Fondation > Accueil

Cancers de l'enfant : un biomédicament innovant à l'étude à Nantes

A- A+ Aa

Le neuroblastome, l’ostéosarcome et le sarcome d’Ewing sont trois cancers rares qui surviennent principalement chez l’enfant. À Nantes, deux équipes de recherche du CRCNA (Centre de Recherche en Cancérologie Nantes Angers) et du Phy-OS (Laboratoire des Sarcomes osseux et remodelage des tissus calcifiés), en lien avec le CHU de Nantes, travaillent à la mise au point d’un nouveau traitement ciblé ayant pour objectif d’augmenter le taux de guérison et de diminuer les séquelles.

Journée internationale cancers de l'enfant actuwebPremière cause de décès par cancer chez l'enfant (1 décès sur 6), le neuroblastome se déclare au sein du système nerveux sympathique et la moitié des patients présente une dissémination de la maladie au diagnostic.

Depuis plusieurs années, les travaux conduits par Stéphane Birklé dans l'équipe de François Paris au sein du Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie de Nantes-Angers (CRCINA, Inserm U1232 & Université de Nantes), ont permis de développer un premier anticorps médicament prototype capable de s'attaquer aux cellules de neuroblastome. Ce nouveau mode de traitement, encore appelé immunothérapie, consiste à utiliser des anticorps artificiels produits en laboratoire pour cibler de manière précise les cellules cancéreuses pour les détruire, un peu comme ferait un missile à tête chercheuse. Il s'agit d'une nouvelle famille de médicaments issue de la recherche biologique et dont les premiers sont apparus il y a quelques années seulement. Leur nombre et leur variété augmentent très rapidement et ils sont de plus en plus utilisés pour soigner les cancers de l'adulte en complément des traitements classiques.

Pour améliorer l'efficacité de cet anticorps, Sophie Fougeray, François Paris et Stéphane Birklé (Inserm U1232 & Université de Nantes) envisagent de l'utiliser en combinaison à la radiothérapie. La radiothérapie est le mode de traitement le plus fréquemment utilisé.. Elle a pour objectif de détruire toutes les cellules cancéreuses tout en préservant autant que possible les cellules saines. De façon intéressante, l'irradiation ciblée de cellules tumorales induit des conséquences immunologiques particulièrement importantes qui permettent d'augmenter l'efficacité de l'immunothérapie. Par exemple, des chercheurs ont montré chez l'animal que la radiothérapie combinée à un autre anticorps médicament, l'ipilimumab, pouvait induire une réponse de type vaccinale chez des souris atteintes de carcinomes. Chez l'homme, cette approche encore expérimentale a permis d'améliorer le devenir d'un petit nombre de patients adultes atteints de différents types de cancers, sans augmentation des effets secondaires.
Ces essais  cliniques prometteurs se poursuivent aujourd'hui dans le cadre des cancers de l'adulte comme les cancers du cerveau, les cancers de la prostate, le mélanome, les cancers du rein, ou du col de l'utérus.

>Journée internationale du cancer de l'enfant, mercredi 15 février 2017
Créée il y a plusieurs années, la Journée Internationale du cancer de l'Enfant a pour objectif d'informer, de sensibiliser l'opinion à la réalité de ces cancers et de recueillir des dons pour aider une recherche scientifique dédiée à l'enfant.

Le 15 février 2017,  le laboratoire Phy-OS de l'Université de Nantes a proposé une visite de son laboratoire pour familiariser le public à la recherche, plus spécifiquement dans le domaine des cancers osseux pédiatriques.

Comment soutenir le projet ?

La Fondation de l'Université de Nantes soutient ce projet et fait appel à dons. Les fonds collectés, destinés aux équipes de recherche, permettront de démontrer la faisabilité d'un nouveau traitement qui associe les progrès les plus récents dans le domaine de la cancérologie chez l'adulte. Cette recherche représente un nouvel espoir pour les patients et leur famille.

Faire un don en ligne
Faire un don par chèque ou virement bancaire

Mis à jour le 13 avril 2017 par Alexandra STOÏCHI-DONNART

FAIRE UN DON

La Fondation de l'Université de Nantes soutient ce projet et fait appel à dons. Les fonds collectés, destinés aux équipes de recherche, permettront de démontrer la faisabilité d'un nouveau traitement qui associe les progrès les plus récents dans le domaine de la cancérologie chez l'adulte. Cette recherche représente un nouvel espoir pour les patients et leur famille.